Aller au contenu

La rhinoplastie structurelle : des instruments plus précis pour moins d'effets secondaires 

03 mars 2018
Chirurgie/Innovation
A la Clinique Mutualiste La Sagesse, une nouvelle technique de rhinoplastie est pratiquée dans deux spécialités : la chirurgie plastique reconstructrice et esthétique et l'Oto-Rhino-Laryngologie.
Cette nouvelle approche permet de corriger le nez de façon plus précise et moins invasive et d’améliorer les suites post opératoires.

La rhinoplastie structurelle ou rhinosculpture ultrasonique consiste à remodeler le nez par « voie ouverte » en l’harmonisant tout en contrôlant exactement le positionnement et le devenir des éléments constructifs du nez (os et cartilages). Elle peut aussi être associée à un geste sur la cloison nasale (septoplastie) en cas de sensation de nez bouché.
Ainsi, les actions sont plus précises et moins traumatisantes grâce à ces mouvements à fréquences ultrasoniques. Les os du nez sont sculptés au plus proche ; ils peuvent être râpés, désépaissis ou coupés sans être brulés ou fracturés « à l’aveugle » comme avec des instruments conventionnels. 
Ces outils miniaturisés s’inspirent de ceux des dentistes ; ils ont été développés spécialement pour la chirurgie du nez pour permettre de faire un travail de haute précision. 

Il s’agit d’une technique novatrice, encore rare sur le territoire français et c’est une chance d’en disposer à Rennes. A la Clinique Mutualiste La Sagesse, une quarantaine de rhinoplastie est pratiquée par an. 

Plusieurs raisons médicales peuvent justifier la réalisation d’une rhinoplastie : déviation de la pyramide nasale post-traumatique souvent associée à une obstruction nasale, renflement osseux trop volumineux, nez bouché, malformation des fentes labiales... 

Avantages de cette nouvelle approche :

Cette nouvelle approche a plusieurs avantages : diminution des saignements post-opératoires ; meilleure visualisation de la zone osseuse à travailler ; moins de déformations résiduelles perceptibles sous la peau ; risques de fractures non contrôlés ; moins d’hématomes et d’œdèmes postopératoires ; préservation de l’intégrité de la peau et des tissus mous du nez ; compatibilité avec une chirurgie en ambulatoire ; suites post opératoires plus légères.

L’utilisation de cette nouvelle technologie à la Clinique de La Sagesse n’engendre pas de surcoût supplémentaire pour le patient, aucun dépassement d’honoraire n’étant pratiqué. 

Toutefois, cette technique de "sculpture" du nez nécessite un temps chirurgical plus long : deux heures et demie au moins contre une heure et demie pour la méthode habituelle.

Cette technique s’inscrit dans la dynamique générale de la Clinique Mutualiste La Sagesse qui a su anticiper les évolutions technologiques, permettant à l’établissement d’être à la pointe des avancées médicales. Elle illustre également l’ambition du projet médical de l’établissement à travers la mobilisation simultanée de plusieurs disciplines chirurgicales au service du patient.