Clinique Mutualiste La Sagesse » » Informations générales sur l'infertilité » Le contrôle du poids

Le contrôle du poids

pèse-personne

La nature est très tolérante et on peut avoir des ovulations normales en étant très mince ou au contraire plutôt en surpoids. Si l'on dépasse trop ces limites, des conséquences négatives sur la fertilité risquent d'apparaître. A l'inverse, il suffit parfois de perdre (ou de gagner) quelques kilos pour retrouver une fécondité normale même en restant loin du poids idéal.

L'intervalle de tolérance se mesure par l'indice de masse corporelle (IMC). L'IMC se calcule par une formule simple : Poids / Taille² . Sa valeur normale est de 19 à 24.

L'excès de poids a des conséquences prouvées scientifiquement sur la fécondité même si l'on peut rencontrer des personnes obèses qui ont beaucoup d'enfants. Le risque de ne pas concevoir après un an d'attente est augmenté de 30 % en cas de surpoids et de 80 % en cas d'obésité.

Le lien avec l'infertilité est une certaine résistance des ovaires au traitement de stimulation, de moins bons résultats en FIV (- 30 %), un risque de fausse-couche plus élevé (+ 33 %) et des complications de grossesse plus fréquentes. (diabète - hypertension - prématuré - césarienne) Pour l'enfant à naître, l'obésité fait courir un risque supplémentaire de malformation foetale, et d'obésité.

La trop grande maigreur est également un handicap. Pour fonctionner normalement, les ovaires ont besoin d'un certain rapport entre la masse de muscles et la masse de graisse. Les conséquences sur la fertilité sont presque les mêmes que l'excès de poids : des troubles importants de l'ovulation, une résistance au traitement de stimulation ovarienne et de moins bons résultats en FIV.

Les sportives de haut niveau, surtout celles qui pratiquent des sports d'endurance, ont les mêmes problèmes en raison d'un rapport trop élevé de masse musculaire par rapport à la graisse.

Le régime alimentaire le plus favorable est le régime dit "méditerranéen"

L'exercice physique, complément indispensable des régimes amaigrissants, a également une activité bénéfique prouvée sur le fonctionnement ovarien.

 

Nous pouvons vous aider à perdre du poids

· Savez-vous qu'une perte de poids, même modeste, augmente de façon significative les chances d'avoir un enfant ?

Tant pour les résultats des traitements d'infertilité que pour les chances de concevoir spontanément ?

· Des preuves scientifiques : les études démontrent que si votre indice de masse corporel (IMC) descend en dessous de 30, vous favorisez de 30% vos possibilités de grossesse (par exemple : un IMC de 30 correspond à 80 kg pour 1,60 m - 90 kg pour 1,70)

· Perdre du poids n'est pas facile, surtout sans aide extérieure. Nous avons pour projet de vous proposer une démarche pluraliste à l'efficacité prouvée, et qui associe les conseils diététiques, la lutte contre les compulsions alimentaires, l'aide psychologique et l'activité physique.

· A plusieurs, tout est plus facile. Nous souhaiterions composer des groupes d'une dizaine de femmes ayant le même objectif - avoir un bébé - et rencontrant des difficultés avec leur poids.

· En pratique : ce programme se déroule sur une période de 6 mois. Il est financé en partie par la Mutualité Française pour les adhérents à une mutuelle (programme NUTRIMUT).

 

Renseignements au 02 99 67 88 06 (Sandrine GOIZET)

Le Studio T - 09